Troisième assemblée de la République française avec l’Assemblée nationale et le Sénat, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est composé de 233 membres et 72 personnalités associées répartis en trois grands pôles représentant les acteurs de la vie économique et du dialogue social ; les acteurs de la vie associative et de la cohésion sociale et territoriale (le handicap, le sport, le monde scientifique et le monde culturel sont intégrés au titre des personnalités qualifiées). Le dernier pôle est constitué, dans la logique du Grenelle de l’environnement, de représentants des associations et fondations agissant dans le domaine de la protection de l’environnement et du développement durable.

Le CESE favorise le dialogue entre les catégories socioprofessionnelles, contribue à l’évaluation des politiques publiques entrant dans son champ de compétences, promeut un dialogue constructif avec ses homologues, tant au plan régional, local qu’international et contribue à l’information des citoyens. Le CESE joue ainsi un rôle essentiel dans la période de mutation économique, sociale et environnementale que nous vivons : celui de lanceur d’alerte au niveau institutionnel et d’interface entre la société civile et les politiques. Pour répondre à ses missions, le Conseil peut être saisi par le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale ou le président du Sénat, voie de pétition ou auto saisine.



La section de l’environnement du CESE

Le gouvernement a inscrit l’éducation à l’environnement et au développement durable parmi les thèmes de la  Conférence environnementale 2013. Dans cette perspective, parallèlement à la généralisation de l’éducation au développement durable dans la formation initiale scolaire engagée par le ministre de l’éducation nationale, le Premier Ministre a souhaité que le CESE puisse contribuer à éclairer les pouvoirs publics par un avis concernant les actions éducatives (hors systèmes d’enseignements initiaux), la formation continue, la sensibilisation, l’information et la participation du citoyen et du consommateur. Le Bureau du CESE a confié à la section de l’environnement la préparation d’un projet d’avis l’éducation à l’environnement et au développement durable présenté en séance plénière le 26 novembre 2013. En effet, la section de l’environnement est compétente dans les domaines de la protection et la valorisation de l’environnement; du changement climatique, de la biodiversité, de la mer et des océans, de la transition énergétique, de la prévention, de la gestion et de la réparation des risques environnementaux, et de la qualité de l’habitat.

logov2